Résultats semestriels 2013 provisoires - Chiffre d’affaires semestriel en progression de 7%, confirmation des objectifs annuels de croissance

Econocom, groupe européen de services numériques aux entreprises, annonce son chiffre d’affaires et ses résultats provisoires non audités du 1er semestre 2013.

7% de hausse des revenus à fin juin 2013

Grâce à son positionnement original, regroupant de solides expertises complémentaires (conseil, distribution, location et services d’infogérance), Econocom bénéficie de la demande croissante d’intégration technologique et financière de solutions digitales. Au 1er semestre 2013, le chiffre d’affaires a ainsi progressé de 7% par rapport au 1er semestre 2012, passant de 737 M€ à 790 M€.

Cette dynamique est également le fruit des investissements engagés pour soutenir la croissance organique (2,5%) et des opérations ciblées de croissance externe réalisées au cours des 12 derniers mois.

Au 1er semestre 2013, Econocom a pris le contrôle d’Exaprobe (convergence ICT et sécurité) et levé l’option lui permettant d’acquérir la totalité du capital de Centix (virtualisation).

Lancement du nouveau plan stratégique Mutation 2013 - 2017 et rapprochement avec Osiatis

Le 1er semestre a également été marqué par le lancement du plan stratégique Mutation 2013 – 2017. Econocom a pour ambition d’être pionnier en Europe en matière d’intégration technologique et financière de solutions digitales et vise à un horizon de 5 ans un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros et un résultat opérationnel courant de 150 M€.

Après deux années largement consacrées à l’intégration réussie du groupe ECS, Econocom affiche ainsi sa volonté de reprendre sa stratégie de croissance mixte. La signature, le 1er juillet dernier, des accords portant sur la prise de contrôle du groupe de services Osiatis s’inscrit pleinement dans cette dynamique et dans le plan stratégique du groupe qui prévoyait des investissements importants dans le domaine des services numériques.

A l’issue de cette opération, le groupe réalisera (en effet année pleine) un chiffre d’affaires de près de 2 milliards d’euros (dont plus de 650 M€ dans les Services), avec un niveau de rentabilité d’environ 5%.

Solide niveau de résultat opérationnel courant

Le résultat opérationnel courant du 1er semestre 2013 est estimé à 23 M€ contre 26 M€ un an plus tôt. Cette légère diminution s’explique par les investissements réalisés au cours du semestre dans le cadre du lancement du plan stratégique et le retour à une saisonnalité plus traditionnelle du résultat (le 1er semestre 2012 avait été particulièrement fort avec 35% du résultat opérationnel courant annuel contre 28% en 2011).

Ces résultats à mi-exercice, en ligne avec les attentes du management, permettent à Econocom de confirmer ses objectifs annuels 2013 de croissance, tant organique que par croissance externe, du chiffre d’affaires et du résultat opérationnel courant.

 

Les résultats définitifs du 1er semestre 2013 seront publiés le 30 août prochain, après Bourse.