Forte croissance du ROC et du Résultat Net en 2021

communiqués de presse
publié le 18-01-2022

Une année 2021 traduisant la solidité du modèle économique d’Econocom

  • Un chiffre d’affaires à 2 522 M€ stable1 par rapport à 2020
  • Une hausse1 de 16% du Résultat Opérationnel Courant2 (ROC) à 135 M€  faisant ressortir un taux de marge de 5,4% en progression de 0,8 pt
  • Un Résultat Net en forte croissance à 70 M€ (+40%)
  • Un endettement net3 maîtrisé de 67 M€ au 31 décembre 2021

 

Stabilité du chiffre d’affaires 2021 malgré l’impact des difficultés d’approvisionnement sur le marché mondial des actifs numériques

Le groupe Econocom a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de 2 522 millions d’euros, en légère baisse1 de 0,5% par rapport à celui de 2020. Après un premier semestre bien orienté avec une croissance1 de 1,7%, l’activité a été impactée sur la deuxième partie de l’année par des retards récurrents dans le sourcing des produits auprès des fournisseurs. Ceci a également contribué à un accroissement de plus de 100 millions d’euros du backlog à fin décembre 2021.

Sur la période, les activités ont connu les développements suivants :

• l’activité Produits & Solutions ressort à 1 067 millions d’euros, en diminution1 de 2,5%. Dans le prolongement de la tendance qui a débuté au 3ème trimestre 2021, le chiffre d’affaires de la distribution est en effet impacté plus fortement par les tensions sur les approvisionnements. Cependant, les besoins en actifs numériques nécessaires à la transformation digitale des entreprises et des administrations publiques dans un contexte de télétravail en croissance demeurent très soutenus avec un effet positif sur le carnet de commandes d’Econocom.

• le chiffre d’affaires de l’activité Services ressort à 516 millions d’euros, en baisse1 de 3,1%. Cette évolution s’explique en grande partie par le souhait du groupe de privilégier les contrats à plus forte valeur ajoutée. Le renforcement des critères d’évaluation pour les nouvelles affaires se traduit par un accroissement significatif de la marge des Services en 2021.

• l’activité Technology Management & Financing a accéléré son rebond au 4ème trimestre 2021. Le chiffre d’affaires annuel ressort à 938 millions d’euros en augmentation1 de 3,4%, ce qui confirme le redéveloppement de l’activité après les mesures prises au cours des deux dernières années. Le groupe a élargi sa base de clientèle, lui permettant d’asseoir sa croissance sur un plus grand nombre d’opérations avec une exposition plus réduite aux gros contrats structurellement plus volatiles.

Croissance soutenue du ROC2 et du Résultat Net

L’exercice 2021 a tiré pleinement parti du plan de restructuration mis en œuvre au cours des exercices 2019 et 2020. Le recentrage des métiers du groupe sur les activités à plus fortes marges, le développement ciblé des zones stratégiques en Europe et la réduction durable de certaines charges de structure ont permis de poursuivre l’accroissement du Résultat Opérationnel Courant2. Il s’établit à 135 millions d’euros en hausse1 de 16%, permettant d’atteindre un taux de marge opérationnelle de 5,4%. 

Toutes les activités du groupe sont en progression au niveau du Résultat Opérationnel Courant2 avec une augmentation plus marquée dans les métiers des Services. Le ROC2 de l’activité Produits & Solutions augmente1 de 46 millions d’euros à 53 millions d’euros (+15%), soit un taux de marge de 5,0% vs. 4,2% en 2020. Le ROC2 de l’activité Services passe1 de 33 millions d’euros à 42 millions d’euros (+25%), soit un taux de marge de 8,2% vs. 6,4% en 2020. Le ROC2 de l’activité Technology Management & Financing progresse1 de 36 millions d’euros à 39 millions d’euros (+9%) soit un taux de marge de 4,2% vs. 4,0% en 2020.

Le groupe enregistre pour l’exercice 2021 des charges opérationnelles nettes non courantes en forte diminution à 14,3 millions d’euros (vs. 35,8 millions d’euros publiés en 2020) du fait de la finalisation du plan de transformation.

Le Résultat financier s’établit à -9,8 millions d’euros en amélioration de 3,4 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent en raison notamment de la réduction de l’endettement moyen du groupe sur l’année 2021.

Après comptabilisation de l’impôt sur les bénéfices et de la perte nette des activités abandonnées, le Résultat Net ressort en progression de 40% à 70 millions d’euros.

Maîtrise de l’endettement net

Le Dette Nette Comptable3 s’établit à 67 millions d’euros comparée à un cash net de 20 millions d’euros à fin 2020. Cette évolution s’explique par les rachats d’actions réalisés en 2021 pour 83 millions d’euros et par l’augmentation des volumes des opérations en cours de refinancement et des activités pour compte propre au sein de l’activité TMF.

Perspectives

Econocom confirme poursuivre activement la recherche de cibles de croissance externe afin de renforcer son positionnement sur ses trois métiers dans les zones géographiques cibles. Le niveau élevé du carnet de commandes en fin d’année permettra également de sécuriser une partie du chiffre d’affaires des deux premiers trimestres. Toutefois, compte-tenu des tensions toujours fortes sur les approvisionnements et des impacts persistants de la pandémie sur le début de 2022, le groupe ne souhaite pas communiquer de prévisions chiffrées à ce stade.

 

Prochaine publication : Résultats annuels 2021 le 14 février 2022, après Bourse.

 

1 A normes et périmètre constants.

2 Avant amortissement des actifs incorporels d’acquisition et après retraitement conformément à IFRS 5 des actifs détenus en vue de la vente et hors activités abandonnées.

3 Avant prise en compte de la dette induite par l’application d’IFRS16 aux contrats de location (locaux, véhicules…) dont Econocom est preneur.

 

faites le switch