Schneider Electric, Econocom et Emmaüs Connect signent un partenariat triennal pour lutter contre l’exclusion numérique

actualités
publié le 30-06-2021

Chaque année, Schneider Electric et Econocom feront don de 300 ordinateurs à Emmaüs Connect

Schneider Electric, le leader de la transformation numérique de la gestion de l’énergie et des automatismes, Econocom, première Entreprise Générale du Digital avec une expertise 360° au travers du financement de projets, la distribution d’équipements et de services numériques, et Emmaüs Connect, acteur clé de la lutte contre l’exclusion numérique des publics en situation de précarité, annoncent la signature d’un partenariat pour lutter contre l’exclusion numérique. Sur les trois prochaines années, Schneider Electric et Econocom s’engagent à faire don de 300 ordinateurs chaque année à Emmaüs Connect.

Être coupé d’Internet en 2021 est devenu un handicap fondamental. Et ce phénomène va prendre davantage d’ampleur avec la digitalisation globale de l’économie et de l’administration. Les conséquences de l’exclusion numérique sont à la fois personnelles et professionnelles, avec l’impossibilité d’accéder à ses droits, de trouver un emploi, un logement, ou juste de garder contact avec ses proches. 

Concrètement, l’exclusion numérique en France prend deux formes :

  • L’exclusion par l’équipement, qui concerne près de 8 millions de personnes en France ne pouvant pas accéder aux outils numériques faute de matériel ou parce qu’elles sont en zone blanche (500 000 personnes) ;
  • L’exclusion par les compétences, encore plus large puisqu’aujourd’hui 13 millions de Français ne sont pas à l’aise avec les outils numériques. D’après l’Insee, 24 % des Français n’ont par exemple pas su trouver la moindre information sur Internet en 2019.

Ce partenariat triennal entre Schneider Electric, Econocom et Emmaüs Connect doit permettre de lutter contre la fracture numérique sur le volet de l’équipement.

Schneider Electric et Econocom ont déjà uni leurs forces à deux reprises pour lutter contre la précarité numérique. En 2014, un partenariat entre les deux organisations au profit de l’Association « Travailler et Apprendre Ensemble » (TAE) soutenait concrètement des travailleurs exclus du monde de l’entreprise. Reconduit jusqu’en 2018, cet accord reposait sur un engagement solidaire et se traduisait sous la forme de dons d’équipements informatiques. En mai 2020, les deux entreprises décident de remettre en œuvre cette opération et 300 ordinateurs sont offerts à l’association TAE.

Pour lutter contre la fracture numérique, la Fondation Schneider Electric a également noué un partenariat avec Emmaüs Connect dans le cadre du fond Tomorrow Rising lancé en avril 2020 pour réagir face à l’urgence de la crise sanitaire et relancer l’éducation et la formation professionnelle. L’objectif était de maintenir l’éducation « à distance » des jeunes les plus défavorisés avec des outils modernes connectés et d’équiper 200 jeunes pour leur permettre de poursuivre au mieux leur scolarité. Schneider Electric France a pris le relai en janvier dernier lors d’un défi impliquant ses équipes commerciales. Les deux équipes gagnantes ont remis chacune un chèque de 2 500€ à Emmaüs Connect Lyon et Emmaüs Connect Marseille.

 « Transmettre quelques centaines d’ordinateurs en fin de cycle chez Schneider Electric à celles et ceux qui en ont le plus besoin permet de rétablir une certaine égalité des chances, de construire le lien social et de faire accéder à de nombreuses informations et formations. C’est le sens de ce partenariat avec Econocom et Emmaüs Connect. Et pour poursuivre notre engagement, les collaborateurs de Schneider qui le souhaitent pourront s’engager dès le mois de septembre à former des jeunes au numérique dans un lieu dédié à Paris en s’inscrivant à des missions sur notre plateforme VolunteerIn », déclare Christel Heydemann, Présidente de Schneider Electric France.

« Econocom est engagée depuis de longues années dans la lutte contre la fracture numérique, en particulier dans l’éducation. Cette collaboration avec Schneider et Emmaüs Connect illustre aussi notre façon de travailler sur ces sujets d’inclusion, en partenariat avec nos clients et tout notre écosystème. Nous sommes également un acteur de l’économie circulaire, en particulier dans le cadre de nos offres locatives, et nous nous efforçons depuis très longtemps d’allonger la durée de vie des équipements, pour un usage du numérique plus responsable. Nous mettons en œuvre le réemploi de façon systématique, y compris pour nos propres équipes internes », déclare Véronique di Benedetto Vice-Présidente France d'Econocom.

« Ce partenariat contribue très concrètement au changement d’échelle de la lutte contre la précarité numérique. Si toutes les organisations faisaient don de la même manière d’équipements inutilisés à des dispositifs solidaires, on pourrait mettre fin à la problématique de l’accès aux outils numériques en quelques années seulement. », déclare Marie Cohen-Skalli, co-directrice Emmaüs Connect.

faites le switch