Success Story ministère de la Défense

Le ministère de la Défense capitalise sur l’expertise d’Econocom-Osiatis pour se doter d’un centre de service étatique dédié à l’ingénierie de ses 200 000 postes de travail.

La DIRISI, Direction Interarmées des Réseaux d’Infrastructure et des Systèmes d’Information est l’opérateur ministériel des SIC (Services d’Information et de Communication) de la Défense. C’est dans ce cadre que le projet COBALT voit le jour, pour permettre à la DIRISI de remplir ses missions d’assistance, de soutien et d’ingénierie au profit des armées, directions et services du ministère de la Défense. En 2012, la DIRISI lance un chantier ambitieux autour de l’ingénierie des postes de travail. L’enjeu : fluidifier la diffusion et l’administration des masters à destination de l’ensemble des postes de travail. « Nous souhaitions pouvoir gérer de façon autonome et performante la conception et la distribution des packages applicatifs, note le général Bazin. Notre objectif était de nous appuyer sur un acteur spécialiste de ce domaine, capable de nous aider à monter en compétences sur cet aspect décisif dans la maîtrise de notre parc. »

Pour ce faire, la DIRISI a mis en place un centre unique de service dédié à cette prestation d’ingénierie, à même de piloter l’ensemble de la supply chain du poste de travail : conception des masters, mise à jour des packages applicatifs et de sécurité, télédistribution et conseil sur le choix et le paramétrage de l’outillage du centre.

Capitaliser sur l’expertise

C’est grâce à son expertise éprouvée sur le sujet qu’Econocom-Osiatis est choisi pour soutenir le projet aux côtés des responsables du ministère. L’ESN dispose en effet à Lille d’un centre de service dédié à l’ingénierie du poste de travail, véritable référence en la matière, et qui prend en charge le mastering et le packaging d’applications pour de nombreux grands comptes nationaux.

«La spécificité de ce projet vient des contraintes évidentes liées au domaine d’application, explique Hubert Rémiot, Directeur Agence Secteur Public au sein de la Business Unit Infrastructure Management Services d’Econocom-Osiatis.  Au regard de la volumétrie considérable – 200 000 postes à terme – et de la criticité des données traitées, nous ne pouvions prendre en charge cette prestation à distance. Nous avons donc travaillé en relation étroite avec les équipes de la DIRISI pour monter un centre de service dédié, au sein même du ministère, qui puisse cependant tirer profit de l’ensemble du savoir-faire et des bonnes pratiques mises en œuvre dans notre propre centre de service. » 

En l’espace de quelques mois, une équipe mixte, composée de consultants Econocom-Osiatis et de spécialistes du ministère de la Défense, est mise sur pied. Ce centre pluridisciplinaire capitalise sur l’expérience de chacun pour définir et mettre en œuvre un centre de service taillé pour répondre aux exigences du ministère de la Défense. « Dès le commencement du projet, nous avons travaillé dans un véritable esprit de partenariat, explique la DIRISI. Cet état d’esprit était essentiel, et ces bonnes pratiques ont contribué à réduire considérablement les délais de finalisation du projet. »

Partenariat et montée en puissance

Quelques mois après sa mise en œuvre, la DIRISI peut aujourd’hui s’appuyer sur un centre d’ingénierie du poste de travail pleinement opérationnel. La quinzaine de spécialistes qui compose ce pôle d’expertise assure d’ores et déjà le mastering et la télédistribution des packages applicatifs et de sécurité au profit d’un millier d’organismes et gère la montée en charge progressive de leur périmètre fonctionnel. Surtout, le centre de service accompagne le déploiement de Windows 7 à l’échelle de l’ensemble du parc informatique du ministère.