[Publication CA 2017 provisoire] Notre groupe poursuit une forte dynamique commerciale en 2017

La forte dynamique de tous ses métiers en 2017 conforte le profil de croissance d’Econocom (chiffre d’affaires en hausse de 17,5 %, dont +11,2 % en organique).

Le groupe confirme l’atteinte des objectifs de son plan stratégique Mutation : doublement du chiffre d’affaires à 3,0 milliards d’euros et du résultat opérationnel courant, à plus de 150 millions d’euros.

Forte dynamique commerciale en 2017

Econocom, acteur européen engagé de la transformation digitale des organisations, annonce un chiffre d’affaires 2017 de 2 980 millions d’euros contre 2 536 millions d’euros en 2016, soit une hausse de 17,5 %. La croissance organique est forte (+11,2 %), en accélération au second semestre et nettement au-dessus de la guidance annuelle (« supérieure à 5 % »). Toutes les activités du groupe contribuent à cette tendance :

  • L’activité Technology Management & Financing (TM&F) réalise un chiffre d’affaires de 1 378 millions d’euros, en hausse de 9,5 % par rapport à 2016, entièrement de manière organique. Le quatrième trimestre a permis de concrétiser les opportunités commerciales identifiées tout au long de l’année. Le groupe continue de bénéficier de la tendance fondamentale du marché qui privilégie de plus en plus l’usage sur la propriété.
  • Le chiffre d’affaires de l’activité Services dépasse pour la première fois le milliard d’euros (1 007 millions d’euros), avec une progression de 25,5 % dont +12,7 % en organique. La Planète poursuit sa croissance, en ligne avec celle du marché, notamment grâce à la montée en puissance de grands contrats d’Infogérance. Les Satellites jouent quant à eux leur rôle d’accélérateur avec une nouvelle année de croissance organique à deux chiffres portée notamment par de très belles opérations dans les services d’Intégration ainsi que par la dynamique sur les segments clés du digital (cybersécurité, solutions de mobilité, …).
  • L’activité Products & Solutions croît de +25,2 % dont +12,7 % en organique. L’activité bénéficie à plein des flux d’investissements IT et multimédia en Europe et de gains de parts de marché, notamment dans le secteur public (éducation, hôpitaux, …).

Atteinte des objectifs du plan stratégique Mutation 2017

Grâce à cette nouvelle année de croissance rentable, le groupe Econocom confirme le succès du plan Mutation 2017 lancé en 2013 et l’atteinte de ses objectifs stratégiques, à savoir en cinq ans :

  • un nouveau doublement du chiffre d’affaires, à 3,0 milliards d’euros en 2017 ;
  • le doublement du Résultat Opérationnel Courant1, supérieur à 150 millions d’euros2 en 2017, contre 75 millions d’euros en 2012.

Sur la période, le groupe s’est affirmé comme un partenaire clé des grands comptes en Europe pour déployer leur stratégie digitale. L’activité Services représente à présent c.34 % du chiffre d’affaires du groupe contre 17 % en 2012. Le modèle original de développement « Planète + Satellites » a permis de positionner Econocom sur les segments clés de la transformation digitale (cybersécurité, solutions de mobilité, cloud, SaaS, …) tout en continuant de développer la puissance de frappe du groupe au niveau européen.

Une année d’importants investissements

L’année 2017 a été une année d’investissements dans la perspective du nouveau plan stratégique à 5 ans  « e for excellence ».

Le groupe a réalisé 7 opérations de croissance externe afin de compléter son portefeuille d’offres dans ses pays historiques (BIS dans le multimédia au Benelux, Aciernet dans les services d’intégration, LP Digital en devOps et BiBoard dans l’analyse de données en France) et d’introduire certaines activités dans de nouveaux pays (Energy Net dans la commercialisation de solutions Apple en Allemagne, Jade et JTRS au Royaume-Uni, respectivement dans les solutions de mobilité et dans les solutions d’éducation Apple et Google).

D’importants investissements ont également été consentis en 2017 et continueront de l’être en 2018, afin de consolider et de transformer les opérations : recrutements à des postes clés, évolution des outils et création de nouvelles offres, développement de la société de refinancement interne EDFL.

Malgré ces investissements conséquents, la situation financière reste solide avec une dette nette comptable à moins de 1,6x l’EBITDA 2017 (soit environ 280 millions d’euros2). Ce niveau d’endettement, dans un environnement de taux favorable, permet de poursuivre les investissements stratégiques en M&A et en financements structurés conformément au plan « e for excellence ».

Renforcement de l’équipe de direction

Dans le cadre du nouveau plan stratégique, le comité exécutif du groupe a été une nouvelle fois renforcé avec la nomination de David Krieff en tant que Directeur Exécutif et Directeur Général Finances du groupe. Diplômé de l’Ecole Centrale Paris et de l’ENA (promotion Marie Curie), David est Inspecteur des finances. Il prend en charge l’ensemble du pôle Finance du groupe avec pour principales responsabilités d’assurer les financements du groupe, l’animation et le développement du pôle financements structurés, le controlling groupe, le secrétariat général et l’audit interne.

Par ailleurs, l’ensemble des métiers de Services de la Planète en France (Infogérance, Infrastructures, Développement Applicatif, Telecom) ont été regroupés au sein d’une practice Services France unique confiée à Laurent Roudil, nommé Directeur Général Services France et Directeur Général adjoint France. Laurent a occupé successivement des postes de Direction Générale et de Développement de branches de Capgemini puis de BT France avant de rejoindre le groupe Econocom en 2015 afin de créer et diriger la Direction Général des Comptes Stratégiques.

Robert Bouchard, Chief Operating Officer d’Econocom Group déclare : « Grâce à la mobilisation de tous les collaborateurs d’Econocom, l’année 2017 a concrétisé le succès du plan Mutation. Nous entamons donc avec confiance et énergie le nouveau plan stratégique « e for excellence » annoncé en octobre 2017. Il prévoit un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros et un quasi doublement du résultat opérationnel à 300 millions d’euros à horizon 2022, en se concentrant sur la qualité de service, la complémentarité entre nos activités et la recherche de valeur ajoutée. Ces objectifs impliquent que nous poursuivions nos investissements matériels, humains et financiers afin de positionner le groupe parmi les gagnants de la formidable révolution industrielle du digital que nous vivons. La progression ne sera ainsi pas linéaire, nous poserons dès 2018 les fondations du succès pour les cinq ans à venir et au-delà. »

 

Prochain rendez-vous : publication du résultat annuel 2017 le 26 février, après clôture de Bourse.